Les dirigeants chinois et hongrois conviennent d'intensifier leurs relations bilatérales

Le président chinois Xi Jinping et le premier ministre hongrois Viktor Orban ont convenu de renforcer davantage les relations bilatérales par le biais de l'initiative chinoise des Nouvelles routes de la soie.

M. Xi a rencontré M. Orban jeudi en Hongrie, dernière étape de sa tournée européenne après la France et la Serbie.

La Hongrie accorde de l'importance à ses liens avec la Chine. Alors que l'Union européenne cherche à « réduire les risques » dans ses relations avec Pékin en diminuant sa dépendance économique excessive, la Hongrie, membre de l'UE, renforce ses liens économiques avec la Chine.

L'agence de presse officielle chinoise Chine nouvelle a rapporté que M. Xi a considéré que les relations sino-hongroises étaient « à leur meilleur niveau dans l'histoire ».

Le rapport cite également M. Xi disant que les deux parties devraient « donner un nouvel élan fort à la coopération bilatérale ».

Les deux dirigeants auraient convenu de procéder à la construction d'un chemin de fer reliant la Hongrie et la Serbie dans le cadre de l'initiative des Nouvelles routes de la soie. Ils ont également affirmé que les deux pays renforceraient leurs liens grâce aux investissements des entreprises chinoises.

Après la réunion, M. Orban a déclaré aux journalistes que le monde était désormais multipolaire et que l’un des piliers de ce nouvel ordre mondial était la Chine.

Le premier ministre a également exprimé sa volonté d'élargir la coopération avec la Chine dans le domaine de la production d'énergie nucléaire.

La Hongrie devrait assurer la présidence tournante de l'UE au cours du second semestre de cette année.

Les observateurs affirment que M. Xi tente de creuser un fossé entre les membres de l’UE en consolidant les liens avec Budapest.