Un tribunal japonais autorise un couple homosexuel à porter le même nom de famille

La NHK a appris qu'un tribunal japonais avait autorisé un homme vivant une relation homosexuelle à changer son patronyme, afin que son partenaire et lui puissent porter le même nom de famille.

Le mariage homosexuel n'est pas autorisé au Japon. Les couples mariés sont quant à eux tenus par la loi d'adopter le même nom de famille.

En mars, le tribunal de la famille de Nagoya a fait droit à une demande de changement de nom déposée par un homme dont le pseudonyme est Takami Akikazu. Ce dernier, qui élève un enfant adopté avec son partenaire du même sexe, a expliqué que la différence de noms de famille dans le couple les mettait en difficulté dans leur vie quotidienne.

Le couple a affirmé que Takami Akikazu pourrait ne pas être en mesure de participer aux procédures médicales ou aux prises de décision lorsque leur enfant reçoit un traitement médical, car il n'est pas en mesure de prouver son lien de parenté avec l'enfant. Ils craignent également d'être forcés de révéler leur orientation sexuelle aux personnes qui douteraient de leurs relations avec l'enfant.

Le tribunal a estimé que le couple mène effectivement une vie similaire à celle d’un couple hétérosexuel légalement marié et élevant des enfants. Compte tenu de ces circonstances, le tribunal a reconnu que le couple était confronté à des difficultés considérables et a jugé qu'il existait des raisons impérieuses d'accéder à la demande de changement de nom.

M. Takami a pu changer son nom de famille pour celui de son partenaire en accomplissant les démarches administratives en avril.

L'avocate du couple indique qu'il est inhabituel pour un tribunal d’autoriser une personne vivant une relation homosexuelle à changer de nom de famille. Elle espère que la décision du tribunal de Nagoya encouragera davantage de couples de même sexe à demander un changement de nom.