Le secrétaire américain à la Défense Austin confirme la pause dans l’aide militaire à Israël

Le président américain Joe Biden a décidé de bloquer une livraison de munitions vers Israël. Le secrétaire à la Défense, Lloyd Austin, a confirmé la décision mercredi lors d'une réunion du comité sénatorial des crédits.

M. Austin a rassuré les parlementaires en affirmant que l'engagement américain envers la sécurité israélienne est « à toute épreuve ». Il a néanmoins déclaré que l’administration Biden « réexaminait » l’aide en fonction des « événements qui se déroulent » à Gaza. Il a ajouté qu'Israël ne devrait pas lancer une attaque majeure à Rafah « sans tenir compte et protéger les civils qui se trouvent dans cette zone de combat ».

Il a indiqué que les responsables américains n'avaient pas pris de « décision finale » sur la manière de procéder à la livraison.

Le porte-parole militaire israélien, Daniel Hagari, a abordé la question lors d'une conférence. Il a déclaré que le soutien américain depuis le début du conflit en octobre a été d'une « ampleur sans précédent ». Il a ajouté que tous les « différends sont résolus à huis clos ».

Les négociateurs d’Israël et du Hamas évaluent les dernières propositions de cessez-le-feu. Aucune avancée n’a été signalée.

Les combats à Rafah et aux alentours s’intensifient. Les forces israéliennes ont pris le contrôle d’un passage essentiel à l’acheminement de l’aide humanitaire et l’ont maintenu fermé.