Nippon Steel s'engage à finaliser le rachat d'une entreprise états-unienne

Le président de Nippon Steel a réaffirmé que son entreprise continuerait à rechercher la compréhension de ses interlocuteurs états-uniens pour concrétiser le projet visant à racheter US Steel.

Le président Imai Tadashi a déclaré lors d'une conférence de presse jeudi que ce projet était devenu un problème plus important qu'il ne l'avait pensé au départ.

Il a toutefois souligné qu'il continuerait à essayer d'apaiser les inquiétudes des états-uniens et de mener à bien l'acquisition.

M. Imai a déclaré que « si les États-Unis évaluent correctement notre objectif d'acquisition, l'opinion publique états-unienne s'alignera sur notre point de vue. Nous faisons de notre mieux pour convaincre les citoyens de ce pays. »

Nippon Steel a annoncé en décembre avoir accepté de faire de l'entreprise états-unienne une filiale à part entière.

Le mois dernier, les actionnaires états-uniens ont également approuvé l'offre publique d'achat du rival japonais.

Mais les syndicats de l'industrie s'opposent au rachat. Le président états-unien Joe Biden et l'ancien président Donald Trump y sont également opposés.

.