Le Japon va ajouter le rorqual commun à sa liste de chasse commerciale

L'Agence japonaise des pêches a annoncé son intention d'ajouter le rorqual commun à sa liste de captures commerciales. Elle indique qu'un stock suffisant a été confirmé.

Le Japon s'est retiré de la Commission baleinière internationale (CBI) en 2019 et a repris la chasse commerciale au petit rorqual, au rorqual de Bryde et au rorqual boréal. Le rorqual commun est le dernier ajout à la liste et constitue une espèce beaucoup plus grande.

L'agence prévoit d’autoriser la chasse dans les eaux territoriales et la zone économique exclusive du Japon.

Elle fixera des quotas de capture basés sur les méthodes de calcul de la CBI, comme elle l'a fait pour les autres espèces.

L'agence espère finaliser la décision dès juillet, en tenant compte de l'opinion publique.

Cependant, l’industrie baleinière est confrontée à plusieurs défis. De nombreux pays s'opposent à la capture de ces mammifères et la population japonaise est désormais beaucoup moins encline à manger de la viande de baleine.