Brésil : le bilan des pluies diluviennes s'élève à 100 morts

Dans le sud du Brésil, les autorités déplorent un bilan de 100 morts suite à des pluies diluviennes. Des pillages ont été signalés dans les zones touchées, suscitant des inquiétudes en matière de sécurité.

Les fortes pluies qui ont commencé fin avril ont provoqué d'importantes inondations dans l'État du Rio Grande do Sul. Dans la capitale de l'État de Porto Alegre, la piste d'atterrissage d'un aéroport international et un terrain de football ont été submergés.

Les autorités locales ont déclaré mercredi que 100 personnes avaient été confirmées mortes et 128 autres portées disparues.

La catastrophe aurait contraint plus de 160 000 personnes à évacuer et 1,45 million de riverains ont été touchés, notamment par des coupures d'électricité et d'eau.

Les médias locaux ont signalé des pillages de magasins et d’habitations, ainsi que de vols de canots de sauvetage.

L'État du Rio Grande do Sul est un important producteur de céréales au Brésil, représentant 70 % de la production de riz du pays.

Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a déclaré que son pays importerait du riz et d'autres produits, si nécessaire.