Les États-Unis suspendent partiellement leurs livraisons de munitions vers Israël, selon les médias

Plusieurs médias américains ont rapporté que l’administration du président américain Joe Biden avait partiellement suspendu les expéditions de munitions vers Israël.

Le site d'informations politiques Politico a déclaré que la livraison de deux types de bombes de précision avait été suspendue. Il a rapporté : « Cela semble être la première fois que l'administration américaine retarde une vente potentielle d'armes à Israël » depuis l'attaque du Hamas contre le pays en octobre de l'année dernière.

Le site d'information a cité un responsable américain selon lequel la suspension des expéditions de munitions visait à envoyer « un message politique à Israël ».

Les États-Unis ont toujours fourni un soutien militaire à Israël. Mais ils exhortent l’État hébreu à protéger les civils sur fond de critiques de plus en plus vives dans le pays et à l’étranger concernant le nombre croissant de victimes civiles dans la bande de Gaza.

Le porte-parole de la sécurité nationale de la Maison Blanche, John Kirby, a été interrogé mardi par un journaliste sur la suspension des expéditions de munitions.

Il a déclaré qu'il ne s’exprimerait pas sur des envois individuels d'aide militaire américaine, mais que rien n'avait changé concernant l'engagement américain envers la sécurité d'Israël.