La Corée du Nord aurait effectué en avril des tests de moteurs de fusée

Un groupe de réflexion américain affirme que la Corée du Nord a effectué fin avril un test de combustion d'un moteur de fusée dans une installation d'essai de la station de lancement de satellites de Sohae, dans le nord-ouest du pays.

Le Centre d'études stratégiques et internationales, ou CSIS, a publié lundi les résultats de l'analyse des images satellite de la station de lancement prises le 29 avril.

Les chercheurs du CSIS disent avoir confirmé la présence de végétation brûlée et de traces au sol près du banc d'essai de moteurs. D’après eux, les images et plusieurs sources suggèrent qu'un test d'un moteur-fusée à propergol liquide a été effectué.

L'armée sud-coréenne a annoncé mardi devant la presse qu'elle était au courant du test de combustion effectué sur l'installation de lancement.

Elle affirme que le Nord prépare le lancement d'un autre satellite espion militaire, bien qu'il n'y ait aucun signe d'une opération imminente.

La Corée du Nord a annoncé en novembre dernier avoir mis en orbite son premier satellite de reconnaissance militaire. Pyongyang a révélé son intention de lancer trois satellites supplémentaires cette année.