Israël lance une opération militaire à Rafah

L'armée israélienne annonce avoir lancé une offensive terrestre dans un périmètre restreint à l'est de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza.

En même temps, Israël va envoyer une délégation en Égypte pour poursuivre les négociations en vue d'un cessez-le-feu.

Le Hamas a indiqué lundi dans un communiqué avoir accepté la proposition de cessez-le-feu des médiateurs égyptiens et qataris.

Selon le bureau du premier ministre israélien, une délégation israélienne va être envoyée en Égypte « dans le but de maximiser les chances de parvenir à un accord aux conditions acceptables pour Israël ».

Mais en parallèle, le cabinet de guerre a décidé à l'unanimité de poursuivre les opérations à Rafah afin d'exercer une pression militaire sur le Hamas et d'obtenir la libération des otages détenus par le groupe.

D'après la chaîne d'information satellitaire Al-Jazeera, basée au Qatar, la proposition de cessez-le-feu acceptée par le Hamas comporte trois phases, dont chacune durerait 42 jours.

Dans un premier temps, le Hamas libérerait 33 otages, dont des femmes et des enfants, en échange de prisonniers détenus par Israël.

La deuxième étape conduirait au retrait total de l'armée israélienne de Gaza et à la libération par le Hamas de tous les hommes israéliens, y compris les soldats, retenus captifs.

La dernière étape serait la reconstruction de Gaza, avec la participation des Nations unies et des pays médiateurs.