Le bilan des fortes pluies au Brésil s'élève à 83 morts et plus de 100 personnes sont toujours portées disparues

Les autorités du sud du Brésil affirment que le bilan des fortes pluies incessantes est passé à 83 morts et que plus de 100 personnes sont toujours portées disparues.

Depuis fin avril, un record de plus de 500 millimètres de pluie est tombé dans certaines régions de l'État méridional du Rio Grande do Sul.

Les fortes pluies ont causé des dégâts dans tout l'État, notamment d'importantes inondations, des glissements de terrain et l'effondrement partiel d'un barrage.

Les autorités locales ont déclaré lundi que 83 personnes avaient été confirmées mortes et que 111 autres étaient toujours portées disparues.

La catastrophe a également contraint plus de 120 000 personnes à évacuer et plus de 870 000 personnes ont été touchées par des pannes de courant, des perturbations de l'approvisionnement en eau et d'autres désagréments.

Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a visité dimanche les zones touchées à bord d'un avion.

Il s'est engagé à faire tout son possible pour fournir de la nourriture et un abri aux personnes déplacées.

Les autorités météorologiques brésiliennes préviennent que des pluies torrentielles pourraient recommencer dans les régions du sud vers vendredi.