Reuters annonce la visite du chef de la CIA au Qatar alors que les négociations entre Israël et le Hamas sont dans l'impasse

Le chef des services de renseignement américains s’est envolé pour le Qatar, alors que les négociations entre Israël et le Hamas sont dans l’impasse. Les deux camps peinent à prendre une décision sur une éventuelle pause dans les combats à Gaza et la libération des otages.

Dimanche, l'agence de presse Reuters a rapporté que le directeur de la CIA, William Burns, se rendrait à Doha pour tenir une réunion d'urgence avec le premier ministre du Qatar.

Les délégués du Hamas ont quitté l'Égypte, sans toutefois parvenir à un accord avec Israël. Le groupe a exigé un cessez-le-feu complet.

Reuters a cité un responsable selon lequel la visite de William Burns au Qatar « vise à exercer une pression maximale sur Israël et le Hamas pour qu'ils poursuivent les négociations ».

Le Qatar et l’Égypte ont joué le rôle de médiateurs dans les pourparlers. Le plus haut dirigeant de la branche politique du Hamas est basé au Qatar.

Dimanche également, les forces israéliennes ont continué de bombarder la ville de Rafah, au sud de Gaza. Reuters fait état d’un bilan d’au moins 19 morts.

Une image prise par une équipe de tournage du bureau de la NHK à Gaza montre des personnes tuées ou blessées transportées à l'hôpital, les unes après les autres.