Le président Joe Biden appelle au respect de l'ordre sur les campus américains

Critiqué pour ne pas avoir réagi aux mouvements universitaires contre la situation au Moyen-Orient, le président américain Joe Biden s'est exprimé jeudi sur les affrontements et a déclaré que « l'ordre doit prévaloir ».

M. Biden a fait cette déclaration après que des centaines de policiers sont intervenus à l'Université de Californie à Los Angeles, tôt jeudi matin. Ils ont utilisé des grenades assourdissantes et démantelé un campement installé depuis une semaine. Plus de 200 personnes ont été arrêtées.

M. Biden a déclaré que les manifestations pacifiques s'inscrivaient dans la meilleure tradition américaine pour protester contre les « problèmes répétés ». Il a ajouté que les manifestations violentes « ne sont pas permises » et que l'État de droit doit être respecté.

Lorsqu'un journaliste lui a demandé si les manifestations l'avaient contraint à reconsidérer sa politique au Moyen-Orient, il a répondu que non.