Le chef du Hamas étudie la proposition de cessez-le-feu dans un « esprit positif », selon le groupe

Le groupe islamique Hamas affirme que son chef examine une proposition de cessez-le-feu à Gaza dans un « esprit positif ».

Dans un communiqué publié jeudi sur les médias sociaux, le Hamas a déclaré qu'Ismail Haniyeh s'était entretenu par téléphone avec le chef des services de renseignement égyptiens.

L'Égypte négocie un accord entre Israël et le Hamas sur un cessez-le-feu dans la bande de Gaza et la libération des derniers otages détenus dans l'enclave.

Le communiqué indique que M. Haniyeh a assuré à l'Égypte qu'une délégation du Hamas se rendrait dans le pays dès que possible « pour achever les négociations en cours ».

Les médias basés au Moyen-Orient ont cité une source égyptienne selon laquelle une délégation du Hamas arriverait au Caire dans les deux jours.

Toutefois, le sort des négociations n'est pas encore clair. Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou semble prêt à poursuivre l'assaut terrestre prévu à Rafah.

Entre-temps, l'armée israélienne a continué à pilonner Gaza jeudi. Les médias locaux affirment que des dizaines de personnes ont été tuées ou blessées.