La Grande-Bretagne arrête des migrants illégaux avant de les expulser vers le Rwanda

Le gouvernement britannique a annoncé que les autorités avaient commencé à arrêter des migrants illégaux pour préparer leur expulsion vers le Rwanda.

Cette décision de mercredi intervient alors que la loi sur la sécurité du Rwanda a été adoptée le mois dernier. La législation vise à renvoyer vers les pays africains les demandeurs d’asile entrés au Royaume-Uni sans autorisation.

Le gouvernement souligne que les mesures prises pour traiter les migrants qui entrent illégalement en Grande-Bretagne pour demander le statut de réfugié sont devenues un lourd fardeau financier.

Le gouvernement a également publié mercredi des images montrant des agents de l'immigration effectuant des descentes au domicile de personnes devant supposément être expulsées vers le Rwanda. Des fonctionnaires ont été vus leur passer les menottes et les faire monter dans des camionnettes.

Le nombre de personnes arrêtées et les lieux où elles ont été détenues demeurent inconnus. Mais le gouvernement affirme que des raids ont eu lieu à l'échelle nationale.

Empêcher l’immigration illégale est l'une des principales politiques de l'administration du premier ministre Rishi Sunak.

L’administration semble prête à voir les premiers vols d’expulsion décoller d’ici juillet.