Le secrétaire d'État américain exhorte Israël et le Hamas à accepter une trêve

Le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, a de nouveau tenté d’amener les représentants d’Israël et du Hamas à la table des négociations. Il a rencontré lundi les membres du Conseil de coopération du Golfe à Riyad, en Arabie Saoudite.

Antony Blinken a dit aux dirigeants des pays du Golfe et de l’Autorité palestinienne qu’il avait constaté des « progrès mesurables » dans la situation humanitaire à Gaza. Cependant, il estime qu'une solution « plus juste » serait de parvenir à un cessez-le-feu et de rapatrier les otages détenus par le Hamas.

Antony Blinken demande à Israël de prendre des mesures concrètes pour protéger les civils à Gaza, et aux dirigeants du Hamas d'accepter une proposition qu'il juge « extraordinairement généreuse ». Les négociateurs n'ont pas rendu publics les détails de la dernière proposition de trêve d'Israël, mais les médias suggèrent que les Israéliens sont disposés à négocier la fin du conflit en échange de la libération des otages. Antony Blinken a déclaré : « La seule chose qui reste entre la population de Gaza et le cessez-le-feu, c'est le Hamas. »

Les rapports indiquent par ailleurs que des représentants du Hamas sont au Caire pour rencontrer des médiateurs égyptiens et qatariens. Ils citent des sources israéliennes disant que leurs délégués s'y rendront mardi.

D'après Antony Blinken, les diplomates américains continuent à demander davantage d’aide humanitaire et de protection pour le personnel de secours, sans attendre un cessez-le-feu.