Le Financial Times et OpenAI signent un accord sur l'utilisation des archives du journal dans ChatGPT

Le média Financial Times a signé un accord de partenariat et de licence avec OpenAI, le développeur américain du chatbot d'intelligence artificielle ChatGPT.

Les deux sociétés ont annoncé leur entente lundi.

L'accord permet à ChatGPT d'exploiter les archives du journal pour apprendre à générer des contenus.

Le Financial Times explique que « grâce à ce partenariat, les utilisateurs de ChatGPT pourront accéder à certains contenus attribués, notamment des résumés, des citations et des liens » vers les articles du journal, en réponse à des requêtes pertinentes.

Le Financial Times, qui appartient au média japonais Nikkei, a pris cette décision qu'après qu'OpenAI a conclu des accords similaires avec Associated Press, et Axel Springer, en Allemagne, deux grands médias occidentaux.

En revanche, en décembre dernier, le New York Times a poursuivi en justice OpenAI et son partenaire commercial Microsoft, pour avoir utilisé sans autorisation ses articles pour entraîner leurs programmes d'intelligence artificielle.