La volatilité du yen japonais fait naître des spéculations sur une intervention sur le marché

Lundi, le yen est tombé à son plus bas niveau depuis 34 ans face au dollar, mais a rapidement rebondi. Cette volatilité de la monnaie japonaise a donné lieu à des spéculations selon lesquelles les autorités du pays seraient intervenues sur le marché des changes.

Le marché est fermé au Japon pour fête nationale. Mais les échanges se déroulent comme d’habitude sur les autres marchés.

Sur les marchés asiatiques, le yen s'échangeait initialement à moins de 158 et a encore chuté lundi matin, atteignant 160 pour la première fois depuis avril 1990.

Moins de trois heures plus tard, le yen rebondissait à 155.

Selon des acteurs du marché, des spéculations circulent selon lesquelles le gouvernement japonais et la Banque du Japon seraient intervenus. Cela est dû au fait que la hausse du yen s'est produite malgré le peu d'incitations pour l’achat de la monnaie japonaise.

Le vice-ministre des Finances chargé des Affaires internationales, Kanda Masato, a refusé de commenter l'évolution de la situation.

Le yen est également brièvement tombé à son plus bas niveau face à l'euro depuis l'introduction de la monnaie unique en 1999.