Les frappes aériennes israéliennes tuent au moins 22 personnes à Rafah, selon Al Jazeera

Selon la télévision par satellite Al Jazeera, basée au Qatar, les frappes aériennes israéliennes ont fait au moins 22 morts à Rafah, dans le sud de Gaza.

Lundi, la chaîne a rapporté que l'armée israélienne avait bombardé trois habitations dans la ville.

Les forces israéliennes se montrent prêtes à y lancer une offensive terrestre.

Dimanche, un groupe humanitaire international, World Central Kitchen, a annoncé qu'il reprendrait ses opérations dans la bande de Gaza. Le groupe a suspendu ses opérations au début du mois après que sept membres de son personnel ont trouvé la mort dans un raid aérien.

Le groupe a déclaré : « Nous avons été contraints de prendre une décision : arrêter complètement de nous nourrir pendant l'une des pires crises alimentaires de tous les temps... ou continuer à nous nourrir en sachant que l'aide, les travailleurs humanitaires et les civils sont intimidés et tués. »

« En fin de compte, nous avons décidé de continuer à nous nourrir, en poursuivant notre mission consistant à être présents pour fournir de la nourriture aux gens dans les moments les plus difficiles », ajoute-t-il.

Le groupe a déclaré qu'il disposait de 276 camions transportant l'équivalent de près de huit millions de repas prêts à entrer par le passage de Rafah. Il prévoit également de livrer de la nourriture à Gaza par voie maritime.

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken est arrivé en Arabie saoudite pour discuter des efforts en cours pour parvenir à un cessez-le-feu à Gaza et obtenir la libération des otages qui y sont détenus.

Une délégation du Hamas aurait prévu de se rendre en Égypte lundi pour discuter de la mise en place d'une trêve et de la libération des otages.