Antony Blinken se rend en Arabie Saoudite pour discuter de la situation à Gaza

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken s’est envolé pour le Moyen-Orient. Le département d'État a annoncé son intention de discuter avec des « partenaires régionaux » des efforts en cours pour parvenir à un cessez-le-feu dans la bande de Gaza et obtenir la libération des otages détenus sur place.

L’avion de M. Blinken a décollé dimanche d’une base aérienne de la banlieue de Washington. Il se rendra en Arabie Saoudite et en Israël jusqu’à mercredi.

Le porte-parole de la sécurité nationale de la Maison Blanche, John Kirby, a déclaré à ABC News que le Hamas n'avait pas totalement rejeté un accord concernant les otages. Il a précisé que le groupe étudiait une proposition présentée par Israël.

M. Kirby a affirmé que les combats à Gaza cesseraient pendant six semaines, si la proposition était acceptée. Selon lui, Washington espère qu’une solution « plus durable » sera mise en place à l’issue du cessez-le-feu temporaire.

John Kirby a également déclaré que M. Blinken s’entretiendrait avec les responsables israéliens de leurs intentions concernant l’opération terrestre prévue dans la ville de Rafah, dans le sud de Gaza. Antony Blinken souhaite être informé sur les étapes de planification.

Selon M. Kirby, Israël a assuré aux États-Unis que Rafah ne serait pas envahie tant que Washington n'aura pas eu l'occasion de partager ses perspectives et ses préoccupations avec la nation du Moyen-Orient.