Un pont d'observation de l'océan rouvre dans la ville de Suzu frappée par le séisme

Une plate-forme d'observation de la ville de Suzu, dans le département d'Ishikawa, a rouvert ses portes près de quatre mois après qu'un important tremblement de terre a frappé le centre du Japon, le jour du Nouvel An.

Le pont, situé à l'extrémité du promontoire, a été rouvert samedi pour coïncider avec le début des vacances de printemps dans l’Archipel. L'installation est un lieu touristique populaire offrant une vue sur la mer du Japon, mais les opérations ont été suspendues à la suite de la catastrophe.

L'exploitant de l'attraction espère que les bénévoles et autres personnes venant dans la ville pour aider aux travaux de reconstruction apprécieront la beauté naturelle de la région.

Il indique que le séisme a causé peu de dégâts au pont, mais que certains des rochers émergés sont désormais plus hauts de 1,5 mètre après que le séisme a soulevé le fond marin.

Dimanche, de nombreux visiteurs ont pu profiter du paysage.

Un homme en visite dans la région pour évaluer les dégâts causés par le séisme raconte qu'il est venu sur le pont pendant son jour de congé et que la beauté du paysage lui apaise l'esprit.

Tone Shuichi, le président de la société qui exploite l'installation, se dit reconnaissant que de nombreuses personnes viennent aider la ville. Il souhaite leur faire savoir que la région possède des paysages attrayants dont ils peuvent profiter.