Au moins deux enfants victimes d’une canicule intense à Gaza

Une vague de chaleur intense et continue affecte plus de deux millions de personnes vivant dans une situation désastreuse dans la bande de Gaza et a causé de nombreux décès, dont ceux de plusieurs enfants.

Le commissaire général de l'UNRWA, Philippe Lazzarini, a écrit vendredi sur les réseaux sociaux qu'au moins deux enfants étaient morts à cause de la chaleur.

« Que supporter de plus : la mort, la faim, la maladie, les déplacements, et maintenant vivre dans des structures semblables à des serres sous une chaleur torride ? », a-t-il ajouté.

M. Lazzarini, réitérant son appel à un cessez-le-feu, a écrit : « Nous ne pouvons pas laisser se poursuivre, en plus de cette misère, une opération militaire majeure. »

Les autorités sanitaires de l'enclave assiégée affirment que plus de 34 000 personnes ont été tuées au cours des six mois écoulés depuis le début du conflit dévastateur.

Plusieurs médias rapportent que les températures ont oscillé autour de 30 degrés Celsius ces derniers jours, bien au-dessus de la normale pour cette période de l'année.