Afflux de bénévoles à Noto, sinistrée par le séisme du 1er janvier

Les vacances de printemps, connues sous le nom de Golden Week, ont débuté samedi au Japon, et certains en profitent pour faire du bénévolat dans les régions du département d'Ishikawa touchées par le puissant tremblement de terre du Nouvel An.

D'après les autorités, plus de 70 000 personnes se sont portées volontaires dans les zones touchées depuis la catastrophe.

Elles ont aidé à retirer les débris, à transporter des fournitures et à faire fonctionner les centres d'évacuation.

Certains habitants de la ville de Wajima, durement touchée, commenceront à emménager dans des logements temporaires à partir de samedi.

Les autorités locales ont placé des dépliants dans les hôtels de ville et dans d'autres établissements servant de centres d'évacuation secondaires, pour solliciter l'aide des volontaires.

Une université de Tokyo prévoit d'envoyer 16 étudiants dans la ville de Noto.

L'un d'eux veut aider à déplacer des objets lourds. Une étudiante souhaite visiter la région et aider.