Troisième nuit froide pour la sonde lunaire japonaise

L'agence spatiale japonaise a annoncé avoir rétabli la communication avec sa sonde lunaire, confirmant que le vaisseau spatial a traversé une troisième nuit froide.

L'Agence japonaise d'exploration aérospatiale, la JAXA, a déclaré que la communication avait été rétablie mardi soir et que la sonde avait également transmis des images de la Lune.

Le Smart Lander for Investigating Moon, ou SLIM, a atterri sur la Lune en janvier dernier, faisant du Japon le cinquième pays à réaliser cet exploit.

C'est la troisième fois que SLIM endure la nuit lunaire, lorsque la température plonge jusqu'à environ moins 170 degrés Celsius. Il n’a pas été conçu pour cela. SLIM est de nouveau entré en veille à partir du mois dernier.

Selon la JAXA, certains appareils embarqués rencontrant des problèmes, leur réactivation pourrait s’avérer difficile.

Le fonctionnement des principaux appareils a été maintenu, permettant à la sonde de capturer des images de la surface de la Lune et de transmettre des données.

L'agence spatiale a annoncé son intention d'étudier comment les jours et les nuits lunaires peuvent dégrader le corps et les appareils de la sonde.