Coupure de courant à la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi

Une panne de courant partielle à la centrale nucléaire endommagée Fukushima Dai-ichi, dans le nord-est du Japon, a interrompu le rejet d'eau traitée et diluée dans l'océan pendant environ six heures et demie.

L'exploitant de la centrale, la Compagnie d'électricité de Tokyo, a fait savoir que l'un des systèmes fournissant de l'électricité à la centrale s'est arrêté mercredi à 10 h 43.

Tepco affirme que la sécurité des zones critiques de la centrale a été assurée en s’approvisionnant en électricité à partir d’autres lignes. Cela inclut le refroidissement du combustible nucléaire usé et des débris de combustible nucléaire dans les réacteurs endommagés.

La société affirme également qu’il n’y a eu aucune irrégularité dans les données provenant des postes de surveillance des radiations.

Le courant a été rétabli peu après 16 h 00.

La panne a toutefois entraîné un arrêt automatique du rejet des eaux traitées et diluées de l'usine vers la mer jusqu'à 17 h 16.

En outre, un bâtiment où les autorités surveillent les travaux de démantèlement a connu une panne d'électricité durant une cinquantaine de minutes, puis une vingtaine de minutes quelques heures plus tard.

Tokyo Electric affirme qu'au moment de la panne de courant, un ouvrier qui forait près d'un câble électrique a été transporté à l'hôpital avec des brûlures au visage et au bras droit. Sa vie ne serait toutefois pas en danger.

Tepco estime que le câble d'alimentation pourrait avoir été accidentellement endommagé pendant les travaux de forage.