Selon l'UNRWA, les livraisons d'aide à Gaza ont augmenté, mais la chaleur pourrait aggraver les conditions sanitaires

Le chef de l'agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens a déclaré que les livraisons d'aide à la bande de Gaza étaient en augmentation, mais a également exprimé ses inquiétudes sur le fait que les conditions sanitaires à Gaza pourraient se détériorer par temps chaud.

Le commissaire général Philippe Lazzarini de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient, ou UNRWA, a fait ces remarques lors d'une conférence de presse mardi.

Il a déclaré que le nombre quotidien de camions entrant dans Gaza avait atteint 316 lundi. Mais l'UNRWA explique que plus de 500 camions doivent entrer chaque jour pour acheminer l'aide nécessaire.

M. Lazzarini a également déclaré que la collecte des ordures est devenue une priorité dans les zones où se réfugient de nombreux habitants. Il a indiqué qu'il était à craindre que ces zones connaissent des épidémies à l'approche de la saison chaude.

Environ 1,7 million de personnes ont été déplacées à Gaza, où les combats se poursuivent entre les forces israéliennes et le Hamas.