L’AIEA entame un deuxième examen du processus de rejet des eaux traitées de Fukushima Dai-ichi

Une équipe d'experts de l'Agence internationale de l'énergie atomique, l'AIEA, est en visite au Japon pour inspecter le processus de rejet dans l'océan des eaux traitées et diluées de la centrale nucléaire endommagée de Fukushima Dai-ichi .

Le groupe de travail de l'AIEA procède à un examen de la sûreté pour la deuxième fois depuis le début de l'opération en août de l'année dernière.

Des experts internationaux venus, entre autres, des États-Unis, de Corée du Sud et de Chine, se sont rendus mardi au ministère des Affaires étrangères à Tokyo.

Ils y ont rencontré des responsables du ministère de l'Industrie et de Tepco, la compagnie d'électricité de Tokyo qui gère la centrale de Fukushima.

Le coordinateur du département de la sûreté et de la sécurité nucléaires de l'AIEA, Gustavo Caruso, a indiqué que les experts visiteraient la centrale de Fukushima Dai-ichi pour suivre les aspects techniques importants pour la sécurité.

Il a déclaré : « Cette approche indépendante, objective et fondée sur des arguments scientifiques contribuera à renforcer la confiance » au Japon et dans le monde.

Le groupe de travail va rester au Japon jusqu'à vendredi. Il va observer le processus de rejet des eaux et rencontrer des responsables de l'Autorité de régulation nucléaire et d'autres organisations.