Visite de députés japonais au sanctuaire Yasukuni

Un groupe non partisan de députés japonais a visité le sanctuaire Yasukuni à Tokyo à l'occasion de son festival annuel du printemps.

Le sanctuaire rend hommage aux soldats morts pour le Japon. Parmi ceux-ci, se trouvent des dirigeants reconnus coupables de crimes de guerre après la Seconde Guerre mondiale.

Ce groupe visite le sanctuaire Yasukuni chaque année lors des festivals de printemps et d'automne, ainsi que le 15 août, jour où le Japon commémore la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Quatre-vingt-quatorze députés ont rendu hommage aux morts mardi matin dans le pavillon principal du sanctuaire. Parmi eux figuraient Moriyama Hiroshi, président du Conseil général du Parti libéral démocrate, principale formation au pouvoir. Il était accompagné d'autres membres du PLD et de députés du Parti japonais de l'innovation.

Le ministre d'État de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie, Iwata Kazuchika, et le vice-ministre parlementaire des Affaires étrangères, Fukazawa Yoichi, tous deux membres du gouvernement Kishida, faisaient partie du groupe.

Aisawa Ichiro, membre influent du groupe et ancien chef des affaires du PLD à la Diète, a rappelé aux journalistes que le Japon célèbrerait l'année prochaine le 80e anniversaire de la fin de la guerre.

Il a ajouté qu'il se recueillait au sanctuaire tout en gardant à l'esprit l'importance de transmettre l'histoire tragique de la guerre et le caractère précieux de la paix aux générations futures.