Le Japon va créer un centre de formation pour la CSU

Le gouvernement japonais envisage de créer un centre de formation qui s'adresserait aux responsables étrangers de la santé publique, dans l'objectif de mettre en place une couverture sanitaire universelle, ou CSU.

La CSU vise à garantir que chacun ait accès à des soins de santé et à des services médicaux de qualité sans causer de difficultés financières.

Le projet d'implanter ce centre au Japon l'année prochaine en coopération avec l'Organisation mondiale de la santé et la Banque mondiale intervient après que le sujet a été discuté lors du sommet du G7 à Hiroshima en mai de l'année dernière.

Les dirigeants du G7 avaient clairement exprimé leur volonté de travailler ensemble pour que la CSU soit mise en œuvre d’ici 2030.

D'après le ministère japonais de la Santé, le centre accueillerait des responsables de la santé et des finances des pays d'Afrique, d'Asie du Sud-Est et d'ailleurs.

Les programmes de formation seront centrés sur l'apprentissage du système de santé universel et des services de soins infirmiers du Japon, ainsi que sur la manière de financer ces services.

Le ministre de la Santé, Takemi Keizo, a déclaré que ce serait un centre mondial de formation relatif à la CSU et que le Japon exploiterait son expertise acquise par les soins fournis à la société vieillissante du pays.