Les Philippines et les États-Unis organisent un exercice militaire conjoint

Les Philippines et les États-Unis ont donné le coup d'envoi d'un exercice militaire conjoint lundi. L'entraînement Balikatan intervient à un moment où les tensions montent entre Manille et Pékin au sujet des revendications territoriales en mer de Chine méridionale.

Au total, plus de 16 000 soldats des deux pays participent à cet exercice annuel. Environ 250 militaires français et australiens se joindront également aux activités, qui se dérouleront jusqu'au 10 mai.

Le chef d'état-major des forces armées philippines, le général Romeo Brawner, a déclaré lors de la cérémonie d'ouverture : « Nous comprenons l'importance de la coopération maritime pour relever les défis complexes qui menacent la paix et la sécurité dans notre région ».

Pékin a déployé ses forces dans les eaux contestées de la mer de Chine méridionale, notamment en bloquant les navires de ravitaillement philippins et en tirant sur eux avec des canons à eau.

Manille souhaite renforcer la coopération en matière de sécurité avec ses partenaires par le biais de cet exercice multilatéral visant à garder la Chine à distance.