Les dépenses militaires mondiales n’ont jamais été aussi élevées, selon un groupe de réflexion suédois

Un groupe de réflexion suédois affirme que les dépenses militaires dans le monde en 2023 ont augmenté pour la neuvième année consécutive et ont atteint un niveau record depuis que l'organisme a commencé à tenir des registres en 1988.

L'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm indique dans son rapport annuel publié lundi que les dépenses militaires dans le monde ont atteint 2 443 milliards de dollars. Ce chiffre représente une augmentation de 6,8 % par rapport à l'année précédente.

Les États-Unis sont en tête de liste avec 916 milliards de dollars, soit une augmentation de 2,3 % par rapport à l'année précédente. La Chine arrive en deuxième position avec un montant estimé à 296 milliards de dollars, soit une augmentation de 6 %. Elle est suivie par la Russie, qui a augmenté ses dépenses militaires de 24 % pour atteindre un montant estimé à 109 milliards de dollars.

Le rapport note que les dépenses militaires ont sensiblement augmenté en Europe, en Asie et en Océanie, ainsi qu'au Moyen-Orient.

L'Ukraine se classe au huitième rang, ses dépenses militaires ayant augmenté de 51 % pour atteindre 64,8 milliards de dollars.

Les dépenses militaires d'Israël ont augmenté de 24 % pour atteindre 27,5 milliards de dollars, alors que le pays poursuit ses combats dans la bande de Gaza.

Le rapport note également que le Japon et Taïwan ont augmenté leurs dépenses de défense de 11 % chacun. Il souligne que cette tendance devrait encore s'accélérer dans les années à venir, car ces pays sont confrontés à une menace croissante de la part de la Chine.

Selon l'institut, « l'augmentation sans précédent des dépenses militaires est une réponse directe à la détérioration de la paix et de la sécurité dans le monde ».

Il ajoute que le monde risque de tomber dans « une spirale action-réaction dans un paysage géopolitique et sécuritaire de plus en plus instable ».