Israël salue le soutien américain, tandis que le bilan s’alourdit à Gaza

Le gouvernement israélien a salué l'adoption par la Chambre américaine des représentants d'un projet de loi sur l'aide d'urgence à Israël.

Ce dernier a été approuvé samedi, avec le soutien des deux partis à la Chambre. L'enveloppe, d'une valeur d'environ 26 milliards de dollars, comprend des fonds pour l'aide militaire et humanitaire. Si le projet de loi est approuvé par le Sénat, le président Joe Biden le signera dans la foulée.

Le premier ministre Benyamin Nétanyahou a publié un message sur les réseaux sociaux. Il a déclaré : « Le Congrès américain vient d'adopter à une écrasante majorité un projet de loi d'aide très apprécié qui démontre un fort soutien bipartisan à Israël et défend la civilisation occidentale. »

Il a été souligné que Tsahal a besoin de se procurer des munitions pour ses combats prolongés contre le Hamas, dans la bande de Gaza, et contre d’autres cibles telles que le groupe chiite Hezbollah, au Liban.

Dans le même temps, le bilan ne cesse de s’alourdir à Gaza.

Les autorités sanitaires de l'enclave ont annoncé dimanche qu'il s'élevait désormais à 34 097 morts, alors que le conflit se poursuit entre l’armée israélienne et le Hamas.

Selon les médias locaux, au moins 16 personnes, dont neuf enfants, ont trouvé la mort dimanche dans des frappes israéliennes survenues à Rafah, dans le sud du territoire.