Sans une nouvelle aide occidentale, la défense aérienne ukrainienne pourrait décliner

La capacité de défense aérienne de l’Ukraine à intercepter les missiles et les drones russes devrait diminuer faute d’approvisionnements supplémentaires, en armes, des pays occidentaux.

Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy a réclamé à plusieurs reprises une nouvelle assistance militaire aux dirigeants occidentaux, en vue d’améliorer la défense aérienne de son pays.

Les États-Unis, le plus grand soutien de l'Ukraine, n'ont toutefois pas encore accordé de nouvelle aide à Kyiv, en raison de l'impasse sur un projet de loi budgétaire d'urgence, au Congrès.

Selon l’édition de vendredi du New York Times, des responsables du gouvernement américain ont observé que la défense aérienne de l’Ukraine serait insuffisante à compter du mois prochain, à moins qu'elle ne soit réapprovisionnée.

Un groupe de réflexion américain, l'Institut pour l'étude de la guerre, a déclaré samedi : « l'intensification de la campagne de frappe russe ces dernières semaines a probablement exercé une pression supplémentaire sur la défense aérienne de l'Ukraine. »

L'institut a averti que si l'armée russe menait des opérations aériennes répétées à grande échelle, pour appuyer les offensives terrestres, cela représenterait une « menace importante » pour l'Ukraine.

M. Zelenskyy a nommé dimanche l'ancien premier vice-ministre de la Défense, Oleksandr Pavliuk, nouveau commandant des forces terrestres ukrainiennes.

M. Pavliuk remplace Oleksandr Syrskyi qui a été promu commandant en chef des forces armées, dans le but d'apporter une nouvelle approche à la contre-offensive ukrainienne.