Le président iranien blâme Israël et les États-Unis pour le conflit à Gaza

Le président iranien Ebrahim Raïssi a réitéré ses critiques sévères à l'égard de Tel Aviv et Washington concernant le conflit dans la bande de Gaza.

M. Raïssi a prononcé dimanche un discours dans la capitale, Téhéran, pour commémorer le 45e anniversaire de la Révolution islamique.

Il a déclaré que pour connaître Israël et les États-Unis, il faut être témoin des crimes de guerre contre le peuple palestinien, ajoutant que les Américains sont désormais les partisans de ces crimes.

Ebrahim Raïssi a poursuivi en disant que les pays occidentaux ont redoublé d’efforts pour empêcher l’Iran de soutenir les Palestiniens, mais que la question palestinienne est la priorité absolue du monde musulman.

L'Iran soutient le groupe islamique Hamas et d'autres militants.

Des foules se sont rassemblés sur les places et sont descendues dans les rues à travers l'Iran pour célébrer le 45e anniversaire de la Révolution islamique, certains manifestants brandissant des drapeaux palestiniens.