Le monde de la musique classique pleure le maestro Ozawa

Les orchestres et les musiciens du monde entier qui entretenaient des liens avec le célèbre chef d'orchestre japonais Ozawa Seiji pleurent la disparition du maestro.

Les membres de l'Orchestre symphonique de Boston, dont M. Ozawa a été le directeur musical pendant près de 30 ans, ont observé une minute de silence avant leur concert de vendredi après-midi.

Le directeur général de l'orchestre, Chad Smith, a rendu hommage à M. Ozawa en déclarant : "Aujourd'hui est un jour difficile pour ceux d'entre nous qui aiment cet orchestre. Mais plus encore. C'est un jour difficile pour tous ceux qui aiment la musique. Nous avons perdu un titan cette semaine".

L’Orchestre philarmonique de New York, où M. Ozawa a été chef d'orchestre adjoint sous la direction du directeur musical Leonard Bernstein, a publié un commentaire sur Instagram. Il a déclaré : "L’Orchestre philarmonique de New York est honoré d'avoir entretenu une riche association avec ce géant de la musique, et présente ses condoléances à la famille, aux amis et aux fans de Seiji."

Depuis l'Autriche, le président de l’Orchestre philharmonique de Vienne, Daniel Froschauer, a déclaré dans une interview en ligne avec la NHK : "Je peux honnêtement dire qu'avec Seiji Ozawa et le Philharmonique de Vienne, il y avait un amour. C'était plus qu'une simple relation. C'était un lien très fort."