Signes de reprise pour les entreprises touchées par le séisme de Noto

De nombreux survivants du tremblement de terre qui a frappé la péninsule de Noto, dans le centre du Japon, le jour de l'An, tentent de reconstruire leur vie et de relancer leur entreprise.

C'est le cas de Yamagishi Junichi, propriétaire d'une entreprise de production de sel à Suzu, dans le département d'Ishikawa.

Âgé de 87 ans, il a repris ses activités vendredi pour la première fois depuis la catastrophe.

Son entreprise extrait le sel de l'eau de mer selon une méthode vieille d'environ 400 ans.

Mais il ne peut plus pomper l'eau car le tremblement de terre a provoqué une élévation du fond marin. Il s'appuie actuellement sur les réserves existantes.

M. Yamagishi indique qu'il a reçu des commandes pour environ un an depuis le mois dernier, ajoutant qu'il a l'intention de répondre aux besoins de ses clients.

Les autorités locales intensifient également leurs efforts pour aider les gens à se remettre sur pied.

Le gouverneur d'Ishikawa, Hase Hiroshi, a visité plusieurs entreprises à Suzu vendredi. Il a déclaré qu'il intégrerait leurs besoins dans le plan de reconstruction du département.

Les chefs d'entreprise demandent non seulement une aide financière, mais aussi un soutien pour leurs employés.