Des évacués de la ville de Suzu emménagent dans des logements temporaires

Les évacués de Suzu, ville du département d'Ishikawa dans le centre du Japon, ont commencé à s'installer dans des logements temporaires. De nombreuses maisons ont été endommagées lors du tremblement de terre survenu le Jour de l'An dans la péninsule de Noto.

456 logements temporaires sont en cours de construction sur cinq sites de Suzu. Les 40 premiers ont été installés dans la cour de l'école primaire Shoin.

Les premières familles sont arrivées peu après 8 heures du matin vendredi. Elles ont apporté de la literie et des produits de première nécessité récupérés dans les centres d'évacuation.

Une octogénaire est venue visiter un logement temporaire avec sa fille. Leur maison située dans le même quartier a été détruite par le séisme.

Elles ont apporté des vêtements et ont vérifié l'approvisionnement en électricité et en eau.

La mère s'est sentie soulagée quand elle a été informée qu'elle pouvait emménager. Il n'y avait qu'un rideau pour obtenir un minimum d'intimité au centre d'évacuation. Elle peut désormais vivre en paix et tranquille. Elle a ajouté que sa nouvelle chambre est plus spacieuse et plus chaleureuse que ce qu'elle imaginait.

Sa fille a déclaré que l’avenir était encore incertain, mais qu’elle était contente d’avoir de l’électricité et de l’eau courante.

Au total, 8280 maisons ont été détruites ou partiellement endommagées à Suzu. La ville prévoit de construire environ 2500 logements temporaires.