Il va falloir plus de temps pour une trêve après le rejet par Israël de la proposition du Hamas, selon Al Jazeera

Selon un article de presse, Israël et le groupe islamique Hamas ont besoin de plus de temps pour parvenir à un accord qui conduirait à une pause dans les combats dans la bande de Gaza.

Un article publié par la chaîne qatarie Al Jazeera, citant des sources égyptiennes, estime que de nouvelles négociations prendraient au moins 10 jours avant qu'une trêve ne puisse être instaurée dans le cadre de la première phase de l'accord.

Ces informations interviennent après que le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a rejeté mercredi une proposition de trêve faite par le Hamas. Le plan en trois étapes propose une trêve complète dans la bande de Gaza et la libération des otages détenus par le groupe.

Le Hamas a déclaré jeudi que sa délégation était arrivée au Caire pour poursuivre les discussions avec le Qatar et l'Égypte, qui sont les médiateurs des négociations.

L'armée israélienne a annoncé jeudi qu'elle intensifiait son offensive dans la partie ouest de Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza. Israël affirme que le Hamas a installé son principal avant-poste dans la ville. Israël est également sur le point d'étendre son opération terrestre dans la ville méridionale de Rafah, où plus d'un million de Palestiniens se sont réfugiés.

Les autorités sanitaires de Gaza ont déclaré jeudi que 130 personnes étaient mortes au cours des dernières 24 heures, ce qui porte le nombre de morts à 27 840.