Un opposant à l'invasion de l'Ukraine par la Russie est exclu de la course à la présidence

L'autorité électorale russe a interdit à un détracteur de l'invasion de l'Ukraine de se présenter à l'élection présidentielle du mois prochain. L'ancien membre de la Chambre basse s'engage à faire appel de cette décision auprès de la Cour suprême.

La commission électorale centrale a annoncé jeudi la disqualification de Boris Nadezhdin.

La commission a déclaré qu'il n'avait pas obtenu le nombre requis de signatures valides pour se présenter à l'élection, car les milliers de signatures recueillies par ses partisans étaient entachées d'irrégularités.

M. Nadezhdin a déclaré aux journalistes que son nom pouvait être retiré du scrutin, mais que les dizaines de millions de personnes qui souhaitent un changement et ne sont pas d'accord avec l'orientation actuelle du pays n'iront nulle part.

Selon les observateurs, le président Vladimir Poutine, qui est candidat à l'élection, semble vouloir réprimer la dissidence afin de remporter une large victoire.

Ils pensent que son administration se méfie de M. Nadezhdin, qui attirait l'attention du public à l'intérieur et à l'extérieur de la Russie.