Japon : 100 000 infractions au Code pénal de plus en 2023

L'Agence nationale de police japonaise affirme que le pays a enregistré en 2023 une augmentation de plus de 100 000 infractions au Code pénal par rapport à l’année précédente.

Le rapport de l’agence sur la situation de la criminalité en 2023 dénombre 703 351 infractions au Code pénal connues de la police, soit 102 020 de plus que l'année précédente.

En 2002, les infractions au Code pénal avaient culminé à 2,854 millions. Ce nombre a ensuite diminué pendant 19 années consécutives jusqu'en 2021, date à laquelle il a atteint 568 000, un record depuis la fin de la guerre. Toutefois, ce chiffre continue de grimper depuis deux ans.

Les délits de rue tels que les vols de vélos, les blessures et les agressions ont augmenté de 21 % par rapport à 2022, pour atteindre 243 987.

Les infractions graves telles que le meurtre et le vol ont augmenté de 30 % pour atteindre 12 372.

Les cas de fraudes spécialisées, impliquant des appels téléphoniques et d'autres outils de communication, ont totalisé 19 033, soit le chiffre le plus élevé des 15 dernières années.

Les dégâts se sont élevés à environ 44,12 milliards de yens, soit près de 300 millions de dollars, une augmentation de 47 millions de dollars par rapport à 2022.

Les dommages causés par la fraude bancaire en ligne ont totalisé quelque 8,6 milliards de yens, soit environ 58 millions de dollars, ce qui constitue une première.