Des frappes russes font cinq morts à Kyiv et dans d'autres villes

Selon le bureau présidentiel ukrainien, les frappes de missiles et de drones russes sur Kyiv et d'autres villes du pays mercredi ont fait cinq morts et au moins 48 blessés.

L’armée de l’air ukrainienne a déclaré avoir abattu 44 des 64 missiles et drones lancés par la Russie.

Les attaques ont touché un immeuble résidentiel à Kyiv et ont entraîné des coupures d’électricité dans certaines parties de la ville.

Le chef de la politique étrangère de l'Union européenne, Josep Borrell, était en visite à Kyiv pour discuter du soutien à l'Ukraine.

Dans une publication sur les réseaux sociaux, il a écrit : « Ma matinée commence dans un abri alors que des alarmes aériennes retentissent à travers Kyiv », ajoutant que cela fait partie de la réalité quotidienne des Ukrainiens.

En outre, le New York Times a cité mardi des « responsables du renseignement alliés aux États-Unis » en rapportant que la Russie avait autorisé le dégel des avoirs nord-coréens.

Le média a indiqué que la Russie avait autorisé le déblocage de 9 millions de dollars sur un total de 30 millions de dollars, et que Pyongyang utiliserait cet argent pour acheter du pétrole brut.

Selon le journal, la Russie pourrait tenter d'aider la Corée du Nord en échange de missiles et de munitions.