Plus de 37 000 foyers toujours privés d'eau après le séisme dans la péninsule de Noto

De nombreux survivants du tremblement de terre du Nouvel An, dans le centre du Japon, n’ont toujours pas accès à l’eau courante. Le séisme de magnitude 7,6 a endommagé les infrastructures de la région. Aujourd'hui, près de 40 jours plus tard, quelque 37 000 foyers n'ont toujours pas l'eau courante.

Mercredi, les écoles de la ville durement touchée de Nanao ont recommencé à proposer le repas du midi. Le menu comprenait du lait, des boulettes de riz et un dessert, soit rien ne nécessitant de l’eau de cuisson.

Les bains sont également très prisés dans la région. Beppu, une ville thermale de l'ouest du Japon, a décidé de se joindre aux efforts. Elle a expédié de l'eau de bain à des centaines de kilomètres afin que les habitants puissent se baigner et se détendre.

La plupart des foyers des villes de Suzu et Wajima n'ont toujours pas d'eau. Les autorités tentent de savoir si les eaux souterraines peuvent être utilisées comme approvisionnement provisoire.