Le secrétaire d'État américain plaide pour une paix « durable » à Gaza

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken a rencontré les dirigeants du Qatar pour discuter de ce qu'il appelle une « fin durable » de la crise à Gaza.

Mardi, M. Blinken a tenu une conférence de presse à Doha avec le premier ministre qatari Mohammed bin Abdulrahman Al-Thani. Ils ont déclaré avoir reçu une réponse « positive » du Hamas à une proposition visant à libérer les otages kidnappés par les militants en octobre.

Antony Blinken a ajouté que les dirigeants israéliens ont également reçu la proposition et que les États-Unis l’étudient « intensivement ». Il a ajouté qu’il en discuterait avec les Israéliens lors d’une rencontre mercredi.

MM. Blinken et Al-Thani ont également discuté de la voie à suivre pour établir un État palestinien.

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a jusqu’à présent rejeté de tels appels. Il a rencontré des militaires lundi et leur a dit qu'Israël ne mettrait pas fin à la guerre sans remporter une « victoire absolue ». Les forces israéliennes sont prêtes à avancer vers la ville de Rafah, dans le sud de Gaza, où plus d'un million de Palestiniens ont trouvé refuge.

L'Égypte a contribué à la livraison d'aide humanitaire en transitant par Rafah. Mardi, Antony Blinken a rencontré le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi au Caire et l’a remercié d’avoir facilité ces efforts. Ils ont convenu que tout accord visant à mettre fin à la crise doit apporter une paix durable aux Palestiniens et aux Israéliens.