La Russie qualifie d'indésirable le groupe japonais cherchant la restitution des îles

Le ministère russe de la Justice a désigné en tant qu’organisation indésirable un groupe japonais cherchant à obtenir la restitution au Japon de quatre îles sous contrôle russe.

Le Japon revendique les quatre îles qu'il appelle les Territoires du Nord. Le gouvernement japonais maintient que les îles font partie intégrante du territoire japonais. Il affirme que les îles ont été illégalement occupées après la Seconde Guerre mondiale.

Le ministère a annoncé mardi sur son site Internet avoir qualifié lundi le groupe d'indésirables.

Cette décision aurait pu viser un groupe japonais appelé Hoppo Domei.

Les médias russes affirment qu’un groupe désigné comme tel est pratiquement interdit d’activité en Russie.

Le secrétaire général du Cabinet japonais, Hayashi Yoshimasa, a révélé que le gouvernement japonais avait déposé mercredi une protestation par la voie diplomatique et demandé à la Russie de revenir sur sa décision, la qualifiant d'unilatérale et d'inacceptable.

M. Hayashi a ajouté que le gouvernement réagirait de manière appropriée afin qu'il n'y ait pas d'impact négatif sur les activités des personnes faisant campagne pour le retour des îles.