Le Japon va renforcer ses mesures contre la peste porcine africaine

Le ministère japonais de l'Agriculture a décidé de renforcer les mesures visant à bloquer un virus porcin qui se propage en Corée du Sud.

Les responsables du ministère affirment que les semelles des chaussures des nouveaux arrivants au Japon seront désinfectées dans les aéroports et les ports maritimes contre la peste porcine africaine. Ils disent également que les véhicules à moteur arrivant par ferry seront désinfectés.

Les responsables du ministère affirment que le virus progresse dans la ville de Busan, dans le sud-est de la Corée du Sud, depuis décembre de l'année dernière. Presque tous les porcs et verrats infectés meurent, même si la maladie ne se transmet pas aux humains.

Le Japon n’a encore signalé aucune infection. Mais l’absence d’un vaccin efficace suscite des inquiétudes quant aux ravages potentiels qu’une épidémie pourrait avoir sur le bétail.

Les responsables du ministère affirment qu'un sanglier infecté a été trouvé près d'un terminal de ferry sud-coréen reliant la ville japonaise de Kyushu et d'autres destinations. Les producteurs de Kyushu représentent environ 30 % des porcs originaires du Japon.

Le ministère s'inquiète également du fait que les vacances du Nouvel An lunaire voient une vague de touristes se rendre au Japon.