Les contrôleurs aériens réclament davantage de personnel

Un syndicat qui représente les contrôleurs aériens et d'autres travailleurs au Japon demande au ministère des Transports d'affecter davantage de personnel à un nouveau poste destiné à améliorer la sécurité des pistes.

Le syndicat a fait cette demande mardi au Bureau de l'aviation civile du ministère. Environ 70 % des contrôleurs aériens appartiennent à ce corps syndical.

Le ministère a créé ce poste dans les principaux aéroports, notamment Haneda, Narita et Kansai, afin de surveiller en permanence un écran indiquant l'emplacement des avions.

Cette décision a été prise après une collision mortelle survenue sur une piste à l'aéroport Haneda de Tokyo qui a coûté la vie à cinq personnes le mois dernier.

Les contrôleurs aériens entreprennent cette nouvelle tâche sans personnel supplémentaire.

Le dirigeant syndical Yamasaki Masato a déclaré devant la presse que les effectifs des contrôleurs aériens augmentent trop lentement pour gérer le nombre croissant d'avions arrivant et quittant le Japon.

Il a précisé que la charge de travail par employé continue d'augmenter, ajoutant que l'affectation de contrôleurs supplémentaires est essentielle pour garantir la sécurité des passagers et des équipages.