Du bortsch ukrainien pour réchauffer les sinistrés du séisme du Nouvel An

Kateryna Yavorska et Kikuchi Takashi, propriétaires d'un restaurant ukrainien dans l'ouest du Japon, ont servi du bortsch aux habitants de Suzu dans le département d'Ishikawa.

Ils se sont rendus lundi dans la ville détruite par le séisme du Nouvel An, à bord d'un camion de restauration.

Le couple a servi gratuitement 500 bols de bortsch, un plat traditionnel ukrainien, aux évacués. Ils ont été aidés par une association à but non lucratif.

La mère de Kateryna, Iryna, qui a fui l'est de l'Ukraine envahi par la Russie pour se réfugier au Japon en 2022, a elle aussi aidé à préparer le plat.

Une habitante de 70 ans a raconté qu'elle avait hâte de pouvoir goûter au bortsch, car elle mangeait toujours le même genre de plats depuis le séisme.

Kateryna a dit qu'elle serait heureuse si les habitants de Suzu appréciaient le peu d'aide qu'elle peut leur offrir.