Le secrétaire d'État américain Anhtony Blinken encourage la paix après les représailles

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken a lancé une nouvelle série de navettes diplomatiques pour contenir les combats au Moyen-Orient. Il est arrivé lundi à Riyad, en Arabie saoudite, pour rallier des soutiens en faveur d'un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas.

M. Blinken effectue sa cinquième visite dans la région depuis que le Hamas a attaqué Israël il y a quatre mois. Il souhaite libérer les otages enlevés par les militants et parvenir à un accord pour mettre fin aux combats à Gaza. Dans le même temps, il souhaite rassurer ses interlocuteurs sur le fait que les forces américaines ne veulent pas provoquer une guerre plus large.

Le prince héritier Mohammed ben Salmane a rencontré M. Blinken pendant plusieurs heures. Les dirigeants saoudiens se sont entretenus avec leurs homologues régionaux et ont déclaré qu'ils se concentrent sur « la recherche de la voie vers la désescalade ».

Ils ont déclaré qu'ils étaient prêts à normaliser les liens avec Israël. Ils souhaitent également un cessez-le-feu et ce qu'ils appellent un « processus crédible » vers l'autonomie palestinienne.

M. Blinken a évoqué les attaques menées par les rebelles houthis au Yémen contre des navires en mer Rouge et dans les environs. Les Houthis affirment manifester leur solidarité avec les Palestiniens en ciblant des navires qui, selon eux, soutiennent Israël.

Au cours du week-end, les forces américaines et britanniques ont frappé plus de 30 positions houthies dans le cadre de ce qu'elles appellent « l'autodéfense ».