La junte du Myanmar attaque des écoles, selon un groupe ethnique

Au Myanmar, deux écoles ont été touchées par des frappes aériennes menées par la junte dans sa lutte contre les groupes armés ethniques.

Un communiqué publié par l'un de ces groupes indique que les frappes aériennes lundi dans l'État de Kayah, dans l'est du pays, ont ciblé deux villages. Plusieurs enfants figurent parmi les victimes.

L’armée a pris le pouvoir lors d’un coup d’État en février 2021.
Depuis octobre, les groupes armés ethniques et les forces prodémocratie ont intensifié leur offensive et ont pris le contrôle de plusieurs villes et postes militaires.

En réponse, l'armée a lancé davantage de frappes aériennes, entraînant la mort de nombreux civils, notamment d'enfants et de femmes.

Neuf membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont condamné ce qu'ils qualifient de frappes aériennes « aveugles » menées par l'armée du Myanmar et l'ont exhortée à cesser ses attaques contre les civils.