Toyota affiche un bénéfice net de groupe record pour la période d’avril à décembre

Toyota Motor a enregistré un bénéfice net de groupe record pour les neuf premiers mois de cet exercice fiscal.

Le plus grand constructeur automobile japonais cite comme principaux facteurs des ventes unitaires mondiales robustes, tirées par les modèles hybrides et la faiblesse du yen.

Toyota affirme que le bénéfice net de son groupe pour la période d’avril à décembre a plus que doublé par rapport à l'année précédente, pour atteindre 3940 milliards de yens. Cela représente environ 27 milliards de dollars.

Les ventes du groupe ont également atteint un niveau record de 34 020 milliards de yens, soit environ 230 milliards de dollars. Cela représente une hausse de près de 24 %.

Toyota a relevé sa prévision de bénéfice net du groupe pour l'ensemble de l'année fiscale jusqu'en mars à 4500 milliards de yens, soit environ 30 milliards de dollars. Ce serait la première fois que ce chiffre dépasserait la barre des 4000 milliards de yens.

Cette révision à la hausse intervient même si la société a revu à la baisse ses prévisions de ventes pour l'ensemble de l'année, de 9,6 millions d’unités à 9,45 millions.

La production de certains modèles a été suspendue en raison d'irrégularités lors des tests de certification des véhicules dans les sociétés du groupe Daihatsu Motor et Toyota Industries.