Le Pentagone affirme que des milices soutenues par l'Iran ont attaqué à deux reprises des bases américaines en Syrie

Un porte-parole du ministère américain de la Défense a déclaré que les bases militaires américaines en Syrie ont été attaquées à deux reprises par des milices soutenues par l'Iran depuis que les États-Unis ont mené des frappes aériennes de représailles en Irak et en Syrie vendredi.

Les frappes aériennes américaines ont été menées en réponse à une attaque de drone meurtrière en Jordanie le mois dernier, qui a coûté la vie à trois militaires américains.

Le secrétaire de presse du Pentagone, Pat Ryder, a déclaré aux journalistes lundi que deux roquettes avaient été tirées samedi contre les forces américaines dans une installation en Syrie.

Il a ajouté qu'une autre installation militaire américaine en Syrie avait été attaquée par un drone dimanche. Il a ajouté qu'aucun blessé américain n'avait été signalé.

Interrogé sur la mort de combattants kurdes qui travaillaient avec les troupes américaines, M. Ryder a déclaré qu'il était au courant des informations selon lesquelles des Kurdes avaient été tués lors de l'attaque de dimanche, mais il a refusé de s'étendre sur le sujet.